Google Essayez Avec Lorthographe Des

Savez-vous que le correcteur orthographique de Google peut fonctionner de trois (et même quatre) manières différentes ? Chacune d'entre elles aura un impact SEO non négligeable (et différent) selon la façon dont le moteur de recherche l'utilise...

Peut-être l'avez-vous remarqué : le correcteur orthographique de Google a grandement évolué ces dernières années. Il fonctionne maintenant de trois (voire quatre) manières différentes, chacune ayant des répercussions au niveau du SEO si, de votre côté, vous désirez être présent et visible sur certains termes, bien ou mal orthographiés. Exploration :

Proposition d'une correction

Premier cas (et le correcteur fonctionnait toujours comme cela à ses débuts) : les résultats renvoyés correspondent à votre requête, telle que vous l'avez saisie, mais une suggestion de correction est proposée :


Correcteur orthographique Google. Source de l'image : Abondance

Impact SEO : situation complexe car, si vous désirez être présent sur le terme avec faute d'orthographe incluse (imaginons qu'il s'agisse d'une faute très répandue donc génératrice de trafic non négligeable), il vous faudra l'insérer dans vos contenus textuels (ou espérer que l'internaute clique sur la proposition de correction, ce qui n'est pas obligatoirement gagné). Pas propre... Heureusement, le correcteur orthographique de Google fonctionne de moins en moins selon ce schéma.

Correction automatique

Deuxième cas, de plus en plus fréquent : Google corrige automatiquement la requête, renvoie les résultats pour celle-ci, mais vous propose quand même de cliquer sur les mots clés initiaux (ceux considérés comme erronés) au cas où :


Correcteur orthographique Google. Source de l'image : Abondance

Impact SEO : la situation est bien meilleure au niveau du référencement naturel. En tant que fournisseur de service, vous n'avez pas à vous soucier des fautes d'orthographe ou de frappe, puisque la correction est effectuée par le moteur de recherche. Si vos contenus proposent les termes correctement orthographiés, ils seront recevables dans les SERP. Ouf...

A noter une petite variante : la correction orthographique automatique de Google sans même vous l'indiquer... Exemple :


Correcteur orthographique Google. Source de l'image : Abondance

Mix des deux premiers cas

Troisième cas, le plus récent semble-t-il : Google mixe les résultats pour la requête telle que vous l'avez saisie, mais également pour celle qu'il a corrigée, avec la mention "Résultats, y compris pour...".


Correcteur orthographique Google. Source de l'image : Abondance

Impact SEO : la situation est mixte également en termes de référencement naturel. Dans ce cas, si vous désirez réellement être présent sur une requête, avec et sans faute d'orthographe, il faudra proposer les deux versions dans vos pages. Pas si simple... Le reste est certainement une question d'éthique...

La correction orthographique Google et son impact SEO

4.5 (90%) 6 votes

Accueil du site > Tribune Libre > Google et la correction orthographique, jusqu’où va le pouvoir de (...)

Je suis tombé ce matin sur une recherche qui illustre (encore) les disfonctionnement du correcteur orthographique de Google.

Elle me permet surtout de revenir ici sur ce qui, à la base est un service et devient au final une instrusion.

Je le répète à chaque formation, Google n'intègre pas de dictionnaire, mais propose, parfois à l'internaute d'essayer sa requête avec une autre orthographe. A Mountain View, on ose appeler cela une "correction orthographique" pour "vérifier que les termes des requêtes correspondent à l'orthographe courante". Mais c'est bien là que le bas blesse, car l'outil ne propose pas une meilleure orthographe voire la bonne orthographe mais l'orthographe "la plus courante". Ainsi, dans ma recherche de ce matin, il y a plus d'internautes qui cherchent "gare maman" que "anagramme" ... certes la proposition de Google est un anagramme du mot recherché mais avouez que les résultats diffèrent !

Parfois même Google prend la main sur votre requête ; Lorsqu'il est sûr de lui (et de votre erreur de saisie), il vous propose les résultats pour le mot corrigé. Ainsi, si vous recherchez "inteligence" (avec un seul "l"), l'outil vous propose les résultats pour "intelligence" (avec deux "l").

Il faudra alors cliquer sur "Essayez avec l'orthographe inteligence" ou mettre le mot entre guillemets pour avoir les résultats souhaités par les vicieux internautes qui cherchent à savoir qui écrit intelligence avec un seul "l" (requête qui génère malgré tout 58.600.000 résultats ...) Vous allez me dire que je cherche la petite bête et que Google fait cela pour nous aider ! Certes, mais je revendique le droit de chercher ce que je veux, sans qu'un moteur change ma requête pour me proposer la sienne ...Surtout s'il le fait en fonction de ce qu'écrit le plus grand nombre.

D'ailleurs, dans certains cas cela peut être très génant : Pardon de parler de mon cas personnel mais prenons donc le cas d'une de mes entreprises, TROOVER ; J'ai succombé à l'époque de sa création à la mode naissante de deux "o" pour adopter une écriture plus "web" (artifice qui permettait surtout de trouver un nom de domaine disponible). Heureusement qu'à cette époque (2000) Google ne dictait pas encore sa loi car il aurait proposé à tous les internautes qui nous recherchent d'autre résultats que nos pages ou celles qui parlent de nous.

Allez encore un exemple Google ne semble pas avoir intégré les pluriels complexes. Ainsi une recherche sur "chevals" ne lui pose aucun problème et génère 363.000 résultats sans vous proposer d'orthographe plus courante ...

Peut être pourrions nous proposer à notre Ministre de l'éducation d'adopter des dictées "façon Google" pour la rentrée prochaine : après l'autodictée (reproduction par écrit un texte appris par cœur), la dictée participative avec l'orthographe la plus courante. Vivement la rentrée !

François JEANNE-BEYLOT 
ps : Je compte sur vous, plus que sur Google pour corriger mes éventuelles fautes d'orthographe !





Sur le même thème

Remettre enfin l'orthographe à l'honneur !
Le nouveau téléphone qui parle est arrivé...
Toutes les données du monde... sur tous (un volet discret de la mondialisation)
Le « e » qui ferait voir les femmes
Inertie de l'industrie culturelle québécoise face au numérique : une pub télé de l’Ordre des CPA qui dit tout



Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Un conseil, laisse tomber google. Duckduckgo est ton ami.

    Si tu veux un correcteur orthographique, tu peux en trouver d’autres sur internet sans compter Word qui en contient un.

    RépondreSignaler un abusLien permanent


    • Merci, je ne suis pas un grand fan de Google, mais quitte à le laisser tomber ce ne sera certainement pas pour un autre moteur (de recherche ou d’indexation). Lire mes articles à ce sujet ici ou là.

      Je trouve personnellement Duckduckgo sans aucun intérêt ; Startpage par IxQuick présente en revanche des résultats complémentaires de ceux trouvés dans Google

      RépondreSignaler un abusLien permanent


    • jluc10 juillet 2013 16:46

      essayez Qwant développé par une statup française et qui viens juste de sortir ce 4 juillet, jour de la fête nationale américaine 

      Il est très agréable et offre un classement visuel des résultats.
      Mais, n’offre pas toutes les fonctionnalités qu’un utilisateur averti peut trouver chez Google.

      En ce qui concerne l’orthographe : il corrige automatiquement, sans riens demander, à contrario de Google ; et la possibilité de faire une recherche sur un terme exact en l’entourant de guillemets n’y existe pas. - par exemple, dans google on peut rechercher uniquement le terme « fonetique » ou « inteligence », pas possible avec Qwant. (à moins qu’il existe une astuce que je n’ai pas trouvée)

      RépondreSignaler un abusLien permanent




      • Hello,

        Petite question : quand tu veux enfoncer un clou, tu frappes sa tête avec la poignée d’un tournevis ?
        Non ?
        Alors pourquoi voir en Google un correcteur orthographique ?

        Le moteur te propose une suggestion de requête, avec des termes proches, donnant plus de résultats. Il ne s’agit en rien d’une « correction ».

        Et, dit en passant, ta requête initiale est quand même traitée... alors où est le problème ? Il faut juste savoir ce que fait un outil avant de l’utiliser.

        RépondreSignaler un abusLien permanent



          • La « correction orthographique » de Google n’est pas le plus gênant : on peut la désactiver au moyen de l’option « verbatim » dans les « outils de recherche » / « mot à mot ».

            Non, le plus gênant est à mon avis d’inclure des résultats d’actualité dans sa recherche web. N’espérez pas trouver des infos sur un avion le jour où a eu lieu un crash aérien : c’est impossible. C’est d’autant plus dommage qu’il y a la rubrique dédiée « actualité » pour ça. On ne peut plus faire une recherche de fond car elle est forcément liée à l’actualité.

            Quant à l’actualité, on peut se poser la question pourquoi des sites comme Mediapart n’y sont pas indexés.

            Le problème avec Google, c’est qu’il n’a aucun concurrent sérieux.

            RépondreSignaler un abusLien permanent


            • Mince, alors !

              Me voilà pris de vitesse, moi, le chieur qui emmerde tout le monde avec l’orthographe...

              Je me proposais de livrer quelques finesses, du genre « Espèce d’âne bassé » pour titiller l’auteur, mais l’homme de Dure Loi m’a devancé !

              Je souscris bien sûr à toute la teneur de son commentaire en ajoutant qu’il m’est souvent pénible d’essayer de déchiffrer des réactions écrites où l’ignorance grammaticale confine souvent au contresens...

              Trop vieux pour ça !

              Signaler un abusLien permanent


            • Bonjour,

              Rassurez-vous, vous n’avez fait aucune faute d’orthographe ! C’est devenu tellement peu courant de lire des textes sans faute dans les forums...

              Google est le plus utilisé comme moteur de recherche, et il propose d’autres applications : la messagerie I Google, les blogs, Google Earth, Google +, etc..., que j’utilise régulièrement de façon satisfaisante, mais le pire outil est certainement le traducteur. 

              Quand on n’a aucune notion de l’anglais, il faut bien traduire en français car beaucoup de sites sont uniquement en anglais. Les traductions de Google sont faites mot à mot, en ne respectant aucune syntaxe, cela ajouté à l’orthographe la traduction ressemble à une farce...

              Il faut bien avouer que notre langue est la plus subtile (mais la plus belle) et qu’il faut un certain savoir-faire pour la pratiquer quand ce n’est pas notre langue natale. Alors comment y remédier ? Pour ma part, ayant appris l’anglais au lycée, je n’ai recours au traducteur que pour un mot de temps en temps, mais ma méthode préférée c’est mon bon vieux dictionnaire papier !

              Les autres sites de traduction ne sont pas beaucoup plus efficaces, alors nous devrons tous apprendre l’anglais. 

              RépondreSignaler un abusLien permanent

Categories: 1

0 Replies to “Google Essayez Avec Lorthographe Des”

Leave a comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *